laid.jpg

(Merci à fukung.net pour l’image)

  1. Créer un projet via un logiciel dont le nom comporte “Microsoft”. Vous feriez mieux de peindre avec vos doigts à la boue sur une vieille boîte de pizza, l’arroser d’essence et le jeter directement dans un portail vers l’enfer.
  2. Est-ce que j’ai mentionné le fait qu’utiliser COMIC SANS vous discréditera immédiatement en tant que graphiste ?
  3. Oublier de lancer une correction orthographique. C’est la meilleure façon de montrer combien vous n’êtes pas intéressé par le sujet. Les fautes montrent également que vous êtes trop fainéants pour finir correctement le travail et discréditera injustement vos collègues. Comment pourrions-nous être paresseux avec toutes ces deadlines durement serrées sur lesquelles nous avons tant procrastiné ?
  4. Ajouter une étoile rouge étincelante avec le mot “NEW !” dans une fonte hideuse ne donne pas réellement envie aux gens d’acheter votre produit. En fait, ça leur donne plutôt envie de la vaporiser de produit anti-insectes et de l’écraser avec leur chaussure. Deux fois.
  5. Ajouter un contour et des effets à la jolie typographie cursive que vous avez choisie et regarder disparaître la lisibilité.
  6. Utiliser des images de très basse qualité volées sur le site de quelqu’un d’autre. D’ailleurs, ce serait une bonne idée de se demander si devenir l’amant d’un détenu après avoir enfreint un copyright vaut vraiment le coup pour votre design. Si vous allez en prison, il serait cool d’avoir au moins un beau prospectus qui vous permettra de gagner un peu d’argent pour payer votre avocat…
  7. Détourer vos photos avec l’outil “Baguette Magique”. L’icône de cet outil devrait être remplacée par une béquille brillante. N’utilisez pas cet outil, préférez garder ce temps pour apprendre comment utiliser les masques de fusion.
  8. Remplir à tout prix l’espace vide en le bourrant autant que possible de copies d’image et détruire ainsi tout focus possible sur le message. C’est une des voies les plus faciles de troubler le public et d’éliminer toute chance de gagner de nouveaux clients.
  9. Étirer et rétrécir vos photographies – sans tenir compte des proportions originales – pour qu’elles s’ajustent parfaitement au petit espace qu’il vous reste après avoir rempli le document à l’étape précédente. Pas de panique, personne ne s’en rendra compte.